Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/10/2007

Poème

Un influx nerveux

Se lève dans

Les catacombes

De l’être dans ses cimetières

Puisse le Temps

Perpétuer le labeur

Corriger les vertiges

Des cohues

Sa roue de pierre

Avancer vers

La parole la parole

Celle qui fut pendue

Celle accrochée à un rideau

Ô futur après

Les vomissements  

Gérard Lemaire

14:45 | Lien permanent