Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2007

Ca casse pas des briques

Ca vire sec dans Popstars actuellement. Entre les faux pas, les oublis, les canards, le jury ne sait plus où donner de la tête. Dimanche, Madame de Fontenay est passée chez Drucker (attention, ses coups de gueule c'est quelque chose). Vue aussi, Nana Mouskouri avec les mêmes lunettes qu'avant, c'est dingue, je vieillis moi. Lundi, Roue de la fortune, je sais pas trop où ils vont chercher leurs candidats, mais bon, ils leur font pas passer des tests de QI... remarque, entre Victoria Silvstedt, le cabot et Dechavanne la concurrence est rude. Quoique Dechavanne ait tendance à se foutre de la gueule des candidats, et ça bravo, chapeau ! Alors, si vous n'en avez pas trop marre des jeux à la con, des séries débiles et des clips à la noix... y a pire ! Le mur ! Remake de la préhistoire, ce jeu présenté par Castaldi (cet autre énergumène du Secret Story entre autre) consiste à présenter un bonhomme face à un mur de cent personnes. Des murs, y en a eu beaucoup... le mur de Berlin, la grande muraille de Chine, le mur des Lamentations, le mur de l'Atlantique... On pourrait même dire que notre vie entière est entourée de murs. Mais quand un mur est constitué de cent personnes, ça ! En fait, le jeu consiste la plupart du temps à sauter sur sa chaise et à taper des poings sur le décor avec tout plein de néons qui clignotent, et à répondre à des questions débiles en claquant des dents et en ayant l'air le plus con possible. Alors, si y a une pierre du mur qu'est bancale, genre qui a pas le bon ADN, la lumière se met au rouge et le gars disparaît dans la pénombre de la préhistoire. Les participants doivent avoir cinq ans d'âge mental, mais on n'en demande pas plus pour passer à la télévision. Y a que Castaldi qui change pas de costume, les autres apportent leur reste de cerveau disponible. Bref. Aujourd'hui, à la télé toujours, la séance de l'Assemblée nationale est passée en direct sur trois chaînes à la fois, France 3, LCP et I télé. Un truc vachement sérieux qui intéresse tous les téléspectateurs. Il s'agit de laisser tomber sa console vidéo, son Renard sur France 2 ou son feuilleton sur M6 et de laisser son cerveau encore disponible être attentif aux questions importantes de notre temps, amen. Ensuite, quand on nous a bien bourré le crâne, on re-disparaît, on replonge dans le quotidien morose et dans la vie sans but et sans avenir, terrible. Y a quand même une similitude entre Un contre 100  et l'Assemblée nationale, c'est que là aussi on s'agite sur son fauteuil et on tape des poings sur le pupitre ! C'est du sérieux, ça disserte dur sur l'économie, l'environnement, le nucléaire... Et quand la ministre Lagarde fait entendre sa voix, alors là, respect... J'ai pas compris un traître mot, mais c'est pas grave, elle a raison et je suis bien d'accord avec elle. Je me dis que mon cerveau disponible a bien assez travaillé pour aujourd'hui, je n'ai plus qu'à attendre un re-Dechavanne ou un re-Ardisson ou un re-Popstars. J'ai trouvé un sens à ma vie, je vais pouvoir me replonger dans ma console vidéo. Vive le monde moderne !

18:05 Publié dans Société | Lien permanent