Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2007

Program files deleted

Avant la création de l'Univers, il n'y avait rien. N' importe quel élève faisant sa rentrée en primaire sait cela. Tout le monde sait que cet univers est né du Big Bang il y a environ 13,7 milliards d'années. Chacun sait aussi que la durée légale du travail en France est de 35 heures, mais que comme il y a des fainéants il va falloir travailler plus désormais afin de gagner plus en vue de faire fonctionner l'économie et d'augmenter le pouvoir d'achat... Toutes ces choses font partie du domaine des Sciences exactes et on ne tergiverse pas avec l'exactitude ni avec la ponctualité et les horaires. Sauf qu'il y a comme des éructations de matière parfois dans ce vide. Autrement dit, Dieu pète. C'est prouvé que le Paradis est né du pet de Dieu un jour de choucroute. Jusqu'ici les astronomes n'avaient pas observé de si grand vide que celui qui vient juste d'être découvert : sur une distance de près d'un milliard d'années-lumière, pas de galaxie, pas d'étoiles, aucune matière, ni même de matière noire. Vous allez me dire : qu'est-ce qu'on peut en avoir à foutre ? C'est que les astronomes sont perplexes. Et moi aussi d'ailleurs. Il y aurait donc des rayons vides dans les supermarchés ! Il y aurait donc des trous de mémoire dans le cerveau de notre Président ? C'est qu'il faut pas rigoler avec le vide... Il vaut mieux ingurgiter tous les volumes de l'Encyclopedia Universalis plutôt que de tomber dans un trou de souris à l'autre bout de l'Univers ! Moi je ne rigole pas avec les découvertes des astronomes. Et chacun devrait garder son sérieux aussi. Ca me concerne que la Grande Ourse se fasse le petit chaperon rouge sur l'écliptique d'Uranus sous les yeux de Jupiter. Ca m'intéresse les vides quantiques pendant la récréation à 15 heures 30 un 4 septembre 2551. C'est tellement étrange de découvrir un vide quantique que j'en ai même plus rien à foutre de tout le reste. Un endroit où il n'y a rien, loin des caddies de la bonne femme au supermarché qui achète son Canigou, son saucisson et sa tranche de pain d'épices. Un endroit loin de Dechavanne et autres Derrick. Pénard. Alors, c'est possible de trouver un coin loin de la connerie humaine ? Je prends mon ticket tout de suite, j'achète, j'achète ! Un petit vide dans l'après-midi avec quelques glaçons et des gâteaux apéritifs... génial ! Une grande étendue sans porcs et sans vomi parterre, un petit coin de paradis quoi ! Les scientifiques, en observant le rayonnement de fond cosmologique ont peut-être découvert un vide de plus dans le vide de nos existences. Ca ne va pas changer grand chose, certes. Je ne suis même pas sûr que là-bas on reçoive la TNT. Mais bon, ça mérite d'être dit. Répété. Enseigné à l'école. On n'est pas grand chose et on n'est pas près d'y être.

18:35 Publié dans Science | Lien permanent